C’est la suite de l’interview vérité ! 

Antoine est interviewé aujourd’hui. Il nous fait un retour d’expérience sur ces 11 mois passés à l’agence et sa culture pour le mécanisme du web. C’est parti !

Antoine, peux-tu nous raconter ton parcours ? Que faisais-tu avant d’intégrer l’agence ?

J’ai commencé par un BTS « Négociation Relation Client » très axé commerce. A partir du bac+3, je me suis spécialisé dans le numérique à travers une licence professionnelle « E-Commerce Marketing Numérique » à l’IUT de Tours.  

Suite à mon BAC+3, j’ai intégré un Master en Management de l’Innovation – spécialité numérique » à l’IAE de Limoges

Puis en janvier 2021, à l’occasion de mon stage de fin d’année, j’ai rejoint l’équipe Limpide pour une durée de 6 mois. Finalement, Limpide m’a proposé un poste !

Même en dehors des cours, je me suis toujours intéressé de près au numérique. En parallèle de mes études supérieures, j’ai rejoins un groupement d’experts spécialisé dans la création de sites vitrines / e-commerce & le SEO en tant que free-lance.

Aujourd’hui ça fait 11 mois que tu es à l’agence Limpide. Comment t’y sens tu ?

Presque 1 an, le temps passe vite ! 

Lors de mon stage, j’ai eu la chance (énorme) de travailler avec Laura et Patrice, ce qui m’a permis de bien m’intégrer malgré le contexte de la Covid 19. Bien que dans le web, c’était certainement plus simple que dans d’autres secteurs.

Les autres chefs de projet ont également été présents lorsque j’en avais besoin, et je travaille avec des experts aux profils variés (UX/ UI Designer, Développeurs et Traffic) qui m’ont tous rapidement expliqué leur rôle et leur vision du métier.

J’ai ressenti une très bonne ambiance dès le début !

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le métier de chef de projet ?

Ce que j’aime dans le métier de chef de projet, c’est la diversité des missions : la polyvalence. Je suis là pour mener à bien le projet et coordonner les différents experts. 

J’apprécie également l’aspect « conseil », dans le sens où il faut être force de proposition, formuler des recommandations stratégiques pour les clients ou même éclairer mes collègues sur des sujets que j’ai pu étudier au cours de mes précédentes expériences.

En tant que chef de projet, je ne m’ennuie jamais !

Chez Limpide, le chef de projet travaille en binôme avec un consultant senior, quel est le tien ?

J’ai essentiellement travaillé avec Laura, consultante UX / UI, ma maman à l’agence (Rires) ! C’est elle qui m’a formé et accompagné sur les projets depuis le début. 

On veut en apprendre plus sur toi et tes passions. Comment occupes-tu ton temps libre ?

J’aime beaucoup le sport (quand j’ai le temps) et je vois beaucoup mes amis. 

A côté de ça, je m’intéresse depuis 3/4 ans à l’empreinte carbone numérique. C’est pourquoi j’ai rédigé un mémoire sur le sujet : “Comment réduire l’empreinte carbone des sites internet ?”. Antoine vous en dira plus prochainement à travers deux articles de blog. ndlr

Je fais aussi parti d’une association qui réfléchit autour de la transition énergétique. Dans ce cadre, j’ai l’occasion d’intervenir sur des problématiques de maintenance web.

Sportif ?

Oui j’ai pratiqué le handball pendant 7 ans, mais j’ai arrêté durant mes études supérieurs. 

Dès que j’ai le temps, je fais du sport avec mes amis.

Quel est le site ou l’application dont tu ne peux pas te passer ?

Je suis essentiellement sur les réseaux sociaux et particulièrement Twitter pour l’interactivité en temps réel et pour l’échange. Et j’utilise énormément Messenger, pour envoyer des messages ou contacter mes amis. Je n’utilise plus les SMS !

Si tu pouvais faire évoluer le design d’un site web ou d’une application célèbre ?

Je pense que ça serait un media populaire comme Le Monde. C’est avant tout un journal, mais la transformation numérique est très importante pour ce genre de média. La diversification vers le digital (site web, Google News, réseaux sociaux…) doit être très intéressante à creuser.

Quels sites nous conseiller pour faire de la veille ?

Côté référencement naturel, je vous conseille d’aller voir 3 sites / experts du domaine : 

  • Abondance d’Olivier Andrieu qui publie beaucoup d’actualités sur le SEO. Il a une très grande expérience puisqu’il est dans ce domaine depuis plus 20 ans.
  • Sylvain Peyronnet  qui développe des outils autour du SEO qui me semblent très innovants.
  • Laurent Bourrelly qui est le créateur du cocon sémantique (on ne l’apprend plus à personne), il est connu pour sa franchise, mais aussi et surtout pour sa grande expérience dans le domaine.

Pour suivre l’actualité générale du web, je conseille le blog du modérateur  ou encore sur Evernot.design (un « répertoire design » de sites). Il me sert souvent lorsque je cherche l’inspiration. 

Je fais essentiellement de la veille sur Twitter : mon feed est organisé autour d’experts peu connus dont je suis abonné et cela me permet d’avoir toujours les dernières informations. 

Le mot de la fin ?

Je pense qu’on est entré dans une nouvelle ère du web depuis au moins 3 ans. Nous travaillons de plus en plus vite, mais parfois, je trouve que nous passons outre des fondamentaux, en oubliant l’éthique.

Pour conclure, en tant qu’acteur du web je pense qu’il est nécessaire d’adopter une démarche « Slow web ». C’est un concept que je vous invite à découvrir 😉

Le slow web s’appuie sur 3 piliers : 

  • La gestion du temps long : prendre le temps et saisir l’opportunité au bon moment
  • Le design persuasif et l’éco-conception : être dans l’échange pour mettre l’utilisateur au centre des réflexions et lui offrir les bonnes fonctionnalités
  • La lutte contre l’infobésité et le droit à la vie privée : être dans le respect des règles et bonnes pratiques du RGPD 

C’est simple et concret !