Directeurs, chargés de communication digitale, chefs de projets… De nombreux professionnels sont concernés par le développement du site internet de leur entreprise. Si la plupart d’entre eux a le bon réflexe, installer Google Analytics pour collecter de la data, seule une minorité l’exploite pleinement. Et pour cause ! Si cet outil peut s’avérer être un précieux allié pour développer sa stratégie digitale, son interface atypique peut rapidement décourager. Abondance de data, vocabulaire technique, deux freins majeurs susceptibles de faire fuir les plus motivés au premier coup d’oeil. Alors, comment trouver la bonne information sans s’arracher les cheveux  ? Comment faire parler les chiffres pour prendre la bonne décision ? Voici les questions abordées lors de ce Limpide Talk #41.

Comment utiliser Google Analytics sans connaître l’outil ?

Ce petit déjeuner a démarré  par une présentation rapide de Limpide et son expertise UX. Nous avons ensuite vu comment utiliser Google Analytics sans connaître l’outil. Cette explication théorique s’est focalisée sur les 4 piliers suivants : 

  • Audience
  • Acquisition 
  • Comportement 
  • Objectifs

Nous n’avons pas voulu aborder cette formation sous un angle technico-technique au regard du profil des participants.

Se créer un compte Google Analytics est simple. Il vous suffit d’avoir une adresse mail Google et de copier/coller une ligne de code sur votre site. En revanche, pour en faire un avantage concurrentiel, il faut le paramétrer correctement. Une configuration professionnelle vous permettra de récolter de la donnée “propre”.
La majorité des professionnels que nous rencontrons se contente d’installer Google Analytics sur son site ; et s’y connecte de temps en temps pour prendre la température. Elle suit des indicateurs clés de performance (KPI) classiques comme le taux de rebond, le nombre de sessions, ou le temps de navigation… Pour utiliser Google Analytics de manière optimale, déterminez et configurez des objectifs qui collent à votre activité. Le suivi des conversions vous permettra de savoir où orienter vos efforts ! 

Prenons l’exemple du taux de rebond. Un taux de rebond élevé semble signifier que votre site n’est pas performant ? Et bien ce n’est pas forcément vrai ! Avant de tirer des conclusions, il faut comprendre comment est calculé ce taux. Google Analytics comptabilise les sessions en fonction de la manière dont les internautes interagissent avec votre site. Autrement dit, en fonction des “hits”. Un visiteur qui arrive sur votre site (quelque soit le levier utilisé) est compté comme un “hit”. Si ce même visiteur ne clique sur aucun élément de la page sur laquelle il se trouve avant de quitter le site, il ne déclenche pas de second “hit”. Par conséquent, Google Analytics comptabilise un rebond. Or, cette visite a peut-être duré plusieurs minutes et l’internaute a peut-être recueilli des informations précieuses, comme le prix d’un service ou d’un produit.
Ainsi, le taux de rebond n’est pas obligatoirement représentatif d’un comportement négatif pour votre activité commerciale.
Pour avoir une vision Limpide de Google Analytics et de votre audience, vous devez d’abord exclure de vos données les robots et les adresses IP de votre société. Pour cela, allez dans paramètres, compte, tous les filtres, ajouter un filtre.
Pour exclure les robots qui parcourent le web, excluez les sessions qui n’utilisent pas d’écran : “résolution de l’écran = (not set)”
Pour ne pas tronquer vos statistiques, excluez également les IP de votre société.
Ainsi vous partez sur de bonnes bases pour exploiter pleinement vos données avec Google Analytics.  

Comment utiliser le rapport “Audience” de Google Analytics ?

Le rapport audience (“vue d’ensemble”) vous donnera une vision globale du profil de vos visiteurs. Les sous-rubriques sont plus intéressantes pour améliorer l’expérience utilisateur de votre site internet. Vous y retrouverez les informations suivantes : 

  • Typologie (Âge, Sexe)
  • Centres d’intérêt (Sports, Arts, etc)
  • Critères démographiques (langue, pays, ville)
  • Récurrence des visites 
  • Outils de connection (Mac, PC, Mobiles, etc)

Grâce à toutes ces informations, vous pourrez aisément identifier les grandes catégories d’internautes qui fréquentent votre site. Vous pourrez ensuite adapter, en fonction de leurs attentes respectives, les évolutions de votre site ou de votre stratégie globale. Par exemple, imaginons que notre client Décathlon ait, chaque années, entre mai et juin, un nombre élevé de visiteurs féminins passionnés de course à pied, se connectant au site via mobile. Notre recommandation serait de mettre en avant les produits adaptés auprès de cette audience sur le site l’année suivante. Et de travailler l’UX des pages produits associées pour qu’elles génèrent plus de commandes sur mobile. 

Vous souhaitez savoir comment utiliser Google Analytics pour votre site B2B ? Buvons un café ensemble !

Comment utiliser le rapport acquisition de Google Analytics ? 

Nous l’avons vu précédemment, pour pouvoir bien interpréter ses données, il faut bien configurer son compte. C’est également le cas pour le rapport “acquisition”. Vos statistiques doivent remonter dans la bonne catégorie. Pour cela, ajoutez un code de tracking dans vos URL afin que les données liées à vos différentes campagnes soient intégrées aux bons canaux (social media, emailing…). Vos décisions stratégique risquent d’être biaisées si ce n’est pas le cas.
Lors du Talk nous avons présenté les performances SEO du blog Limpide. 

Acquisition Google Analytics

Si vous commencez à comprendre comment utiliser Google Analytics, vous pourrez constater sur ce visuel que le canal d’acquisition principal du blog Limpide est le SEO. (Heureusement, sinon, vous n’auriez pas eu l’occasion de lire cet article !) 

Sur la base de ce constat, nous pouvons :

  1. Nous concentrer sur notre force et continuer d’optimiser notre référencement naturel
  2. Nous concentrer sur nos faiblesses en mettant plus d’énergie sur ces dernières

Pour augmenter notre audience via l’option 2, nous pouvons relancer nos newsletters – ça fait partie de nos résolutions 2020, on va s’y remettre – travailler sur nos liens partenaires (renvoyants vers blog.limpide.fr) ; ou encore partager plus d’articles sur notre page Facebook.

Comment utiliser le rapport “comportement” de Google Analytics ?

Limpide accompagne ses clients pour les aider à comprendre comment utiliser Google Analytics. Une valeur ajoutée de notre pôle UX est l’analyse du comportement des internautes. Ce rapport vous permet notamment de savoir quelles sont les pages d’atterrissage les plus performantes.
Le conseil de Dimitri lors de sa présentation : “créez du contenu en rapport avec les articles (ou pages) qui vous rapportent des connexions”.
Le temps d’affichage des pages est un indicateur à prendre en compte pour votre référencement. Si votre Page Speed est mauvais, Google va moins bien indexer votre site.
Pour connaître votre Google Page Speed, cliquez ici. Pour améliorer votre Google Page Speed avec Limpide, cliquez ici.

Enfin, voici notre conseil incontournable : créez des événements. Pour le blog de Limpide, nous avons créé un évènement “lecture”. Nous l’avons configuré avec deux paramètres : défilement de l’article et temps passé sur la page supérieur à 30 secondes. Si ces deux critères sont respectés, Google Analytics déclenche un “hit”. Ainsi notre taux de rebond reflète fidèlement le comportement de nos visiteurs.

Pour une data visualisation Limpide 

Vous n’avez pas le temps de vous familiariser avec Google Analytics ? Misez sur la data visualisation. Définissez vos objectifs, et confiez à Limpide la création de votre tableau de bord personnalisé. Ainsi, vous pourrez vous focaliser sur les données dont vous avez véritablement besoin, et choisir le nom de vos KPI sans devoir vous cantonner au jargon technique de Google ! 

Capture d’écran d’un Datastudio personnalisé par Limpide

Pour conclure sur notre Limpide Talk #41 : si vous souhaitez arrêter de vous arracher les cheveux, intéressez vous aux rouages de Google Analytics ou optez pour une interface de data visualisation ! Un impact positif sur votre stratégie digitale devrait rapidement se faire ressentir.