C’est reparti pour un autre Limpide Talk à succès ! Une vingtaine de personnes, composée de professionnels de l’UX, de cadres d’entreprises, de freelances ou encore de simples curieux, était présente à ce Limpide Talk de ce jeudi 26 septembre consacré à un enjeu central des sites web d’entreprise : comment améliorer l’expérience utilisateur d’un site web ?

Améliorer l’expérience utilisateur, c’est utile ?

C’est un grand et gros OUI. Votre produit ou votre service présent sur votre site web peut parfaitement répondre au besoin client, si l’expérience de navigation est mauvaise, cela pourrait le rebuter à l’acheter. Plus de 95% des personnes qui font les frais d’une mauvaise expérience utilisateur n’hésitent pas à la partager à leur entourage, mais voyons le côté positif des choses : 64% d’entre eux se disent prêt à payer en moyenne 14% de plus pour un service de qualité. Améliorer son expérience utilisateur, c’est également améliorer sa croissance !

Mais comment améliorer l’expérience utilisateur ? Nos deux experts : Dimitri, traffic manager et Nicolas, directeur de création vont répondre à cette problématique.

C’est quoi l’expérience utilisateur ?

 

Nicolas a synthétisé la définition de l’expérience utilisateur à travers cette image. On peut voir un magnifique toboggan, qui a sûrement nécessité plusieurs centaines d’heures à un designer chevronné pour l’imaginer, le concevoir et le produire. L’oeuvre est jolie, travaillée et s’inscrit à merveille dans le paysage urbain. Pourtant, il y a bien un problème ! Vous le voyez ? Non ? Il est simple : les enfants n’utilisent pas le toboggan  ! Ce cas montre une logique implacable de l’UX : Vous avez travaillé pendant des heures et des heures sur un projet à destination de vos utilisateurs, mais s’ils ne lui trouvent pas d’utilité et qu’ils ne l’utilisent pas, alors tout ce temps de travail n’aura servi à rien. Le designer n’a probablement pas étudié les comportements de ces enfants avant de l’imaginer, il aurait dû se poser ce type de questions : préfèrent t-ils un toboggan avec des virages ? Est-ce qu’ils le veulent tout droit ? Est-ce qu’ils arrivent à glisser dessus ? Améliorer l’expérience utilisateur, c’est avant tout mesurer et définir l’intention de ses utilisateurs et nous allons vous expliquer comment cela se déroule.

 

Pour améliorer l’expérience utilisateur, il faut d’abord la mesurer

Comment mesurer l’expérience utilisateur ?

Nombre de dirigeants et cadres d’entreprises se basent sur un principe erroné pour définir leurs clients : la croyance. La plupart pensent les connaître et appuient leur déduction de cette façon suivante : ‘ je suis sûr que’, ‘ je pense que ‘, ‘ je sais que’. Et bien, c’est une mauvaise habitude à perdre tout de suite. Votre client n’est pas une seule persona qui s’applique à l’ensemble de vos clients, mais une pluralité de profils qui définissent une persona, vous saisissez ?

Objectiver par la data, c’est remettre en question l’ensemble des idées que vous avez sur vos clients et repartir sur une bonne base afin de mieux les connaître pour mieux les convaincre.  Commencez par faire une analyse de votre trafic, une analyse SEO ainsi qu’une analyse de vos backlinks pour en apprendre plus sur eux. Google Analytics sera ravi d’être votre compagnon dans cette aventure pour vous simplifier la tâche et consulter si besoin notre guide.

En analysant votre audience et donc vos clients, vous les comprenez mieux et vous enclenchez un potentiel levier de croissance pour votre entreprise tout en améliorant votre service ou votre produit auprès d’eux, mais surtout, vous créez de la data. Une data correctement utilisée, comme le fait Facebook, permet d’obtenir une typologie précise de votre audience et vous permet de la cibler facilement tout en vous offrant des perspectives de revenus supplémentaires grâce à sa monétisation. Un dirigeant peut se faire une bonne idée du client qui a déjà acheté. Avec la data, il est possible de détecter des catégories d’audience qui fréquentent le site sans passer à l’action.

Objectiver par la data, c’est déceler des opportunités de marché !

 

Welcome audience !

Une fois ces données collectées, vous pouvez mettre en place un Google Data Studio. Simple d’utilisation, cette plate-forme de Google vous permet de constituer un dashboard avec des reportings efficaces de votre activité et de classer votre audience en fonction de ses intérêts et de ses requêtes. La notion de persona est alors complètement effacée pour laisser place à une audience, segmentée en fonction de ses besoins, de sa location géographique et de ses requêtes.

 

 

L’utilisateur, moteur de votre expérience

L’utilisateur n’est pas un robot qui agit de façon mécanique et en conséquence,ses choix et ses décisions sont influencés par une pluralité d’émotions. Pour savoir comment guider au mieux l’utilisateur vers son objectif final (à savoir sa conversion), il faut apprendre à le connaître par étapes en procédant de la façon suivante :

 

  1. Questionnaire : Un questionnaire vous permettra de solliciter une partie de votre audience de façon anonyme et spontanée. Il vous permet d’être force proposition face au marché, de proposer des axes d’amélioration pour votre produit ou service, de connaître l’image que vous véhiculez auprès des questionnés.
  2. Interview Utilisateurs : Plus direct, l’interview utilisateur consiste à interroger de façon plus poussée un utilisateur pour connaître son ressenti sur l’entreprise et le service qu’elle propose. Il est déterminant pour proposer un axe d’approfondissement.
  3. Etudes Sectorielles : Réaliser une étude sectorielle est indispensable pour voir auprès d’un panle de consommateurs comment votre produit va évoluer sur son marché et si les utilisateurs consentent à l’acheter.
  4. Enquête de satisfaction : Elles vous permettent de déterminer si oui ou non, votre produit ou votre service satisfait les consommateurs.

 

Comment observer les comportements de mes utilisateurs ?

Avec un test utilisateur

Contrairement à ce que son nom peut indiquer, le test utilisateur concerne l’expérimentation de votre site web en temps réel par le biais de solutions comme Lookback. L’utilisateur va relever tous les détails et incohérences à peaufiner,  faites en sorte n’ai plus rien à redire sur l’exemplarité de votre produit.

Avec des analyses de parcours utilisateur

Pour savoir où l’utilisateur pose son regard et sa souris, il faudra mettre en place une analyse de parcours via une heatmap (avec Hotjar par exemple). Ces cartes de chaleur octroient la possibilité d’analyser le parcours de votre utilisateur en mettant en exergue les parties les plus balayées par la souris de l’utilisateur.

 

 

Avec des enquêtes de terrain

Tout simplement, il faut que vous benchmarkez vos concurrents, inspirez vous pour glaner les dernières tendances, mais ne copiez pas !

Redéfinir l’expérience utilisateur

Réflexions et idéations en vue d’améliorer l’expérience utilisateur

Pour redéfinir l’expérience utilisateur, il est nécessaire de mettre en place des workshop sur des thématiques variées comme la stratégie, le SEO et l’onboarding de votre futur projet web. Ils vous serviront à mieux connaître les émotions et les intentions de vos utilisateurs afin d’anticiper leur besoin.

User Stories

Les User stories définissent les parcours utilisateurs pour les mener vers un but: Un contact ou ou l’achat d’un service. Grâce à la définition du parcours utilisateur cité plus haut dans l’article, il est plus facile par la suite d’élaborer une stratégie en vue de la redéfinition et de l’amélioration de l’expérience utilisateur.

Backlog & Roadmap

Roadmap

La dernière étape avant de passer à la production de ce futur joli contenu ! Établissez une roadmap pour s’organiser entre les différentes tâches à accomplir. Limpide a choisi Monday, outil intuitif et entièrement personnalisable selon votre projet. L’objectif est de proposer un contenu qui va répondre aux attentes des utilisateurs. Maintenant, C’est à vous de déterminer comment votre page produit va se présenter.