“Comment générer du trafic sur mon site ?” Voici probablement la question qui résonne dans votre tête depuis sa mise en ligne. Cet objectif marketing se présente comme le point névralgique de vos sujets digitaux internes. Et pour cause, il existe de nombreux leviers marketing permettant de générer du trafic. Mais lesquels choisir ? Comment exploiter au mieux ces canaux d’acquisition ? 

Nous vous avons préparé une liste de 12 moyens, simples à mettre en place, qui vous permettront de booster rapidement votre trafic.

comment amener du trafic sur son site

1. Avoir un site internet techniquement fiable

Avant de commencer à dépenser du temps et de l’argent dans des leviers marketing, il convient de s’assurer que votre site web est prêt à recevoir des visiteurs, et à les retenir.

De la même façon qu’une passoire ne retiendra pas l’eau longtemps, votre site internet doit impérativement être fiable techniquement. Cela induit, par exemple, les éléments suivants :

  • Une structure technique correcte : les balises HTML doivent être correctement encodées et renseignées
  • Une vitesse de chargement en dessous des 3 secondes (on développe ce point un peu plus bas)
  • Un site web lisible (et lu) par les robots des moteurs de recherche, via un sitemap dynamique et une Google Search Console active.
  • Un parcours utilisateurs efficace

2. Avoir un site internet sur lequel vous avez la main

Optimiser un site internet sans pouvoir le modifier vous même est un challenge bien difficile à relever. En effet, avoir la main sur le back-office et en être pleinement propriétaire vous permettra d’ajouter des plug-ins, optimiser le temps de chargement en intervenant sur le code HTML, modifier vous-même les balises SEO… Bref, préférez un CMS WordPress, quitte à passer plus de temps sur la réalisation de votre site, qu’un outil tout en main comme WIX, qui vous permettra certes de terminer votre site web en trois clics, mais qui ne vous permettra jamais de ressortir en première position sur Google. 

3. Optimiser la vitesse de chargement de votre site web

Le saint Graal en « speed optimisation » est de passer sous la barre des 3 secondes de temps de chargement. Avoir un site qui charge trop lentement aura 2 impacts majeurs :

  • Il sera pénalisé par Google dans les résultats de recherche. En effet Google privilégie l’expérience sur mobile depuis quelques années. Et sur mobile, la connexion n’est pas toujours optimale, il faut donc des sites qui se chargent rapidement.

  • Vos visiteurs n’attendront pas tous quelques secondes pour voir votre site se charger, et le quitteront sans doute avant même d’avoir consulté la page que vous aviez travaillée corps et âme. En quittant votre site rapidement, votre visiteur deviendra un visiteur à rebond, car même si le site n’a pas pu entièrement se charger, généralement le script de Google Analytics, lui, a pu enregistrer la visite. Le taux de rebond est donc un bon indicateur pour vous mettre la puce à l’oreille sur une page dont le temps de chargement est un peu trop long.

Google a mis à disposition Google Page Speed, un outil qui vous permet de mesurer la vitesse de chargement de votre site web, et prioriser les optimisations à apporter. On vous recommande de passer au-dessus de la barre des 90 points sur 100. Google Page Speed vous indiquera quoi prioriser et l’impact que cela aura sur le temps de chargement.

comment générer du trafic sur son site levier

4. Avoir un site structurellement solide

C’est un point souvent négligé car méconnu, mais la structure même de votre site, c’est-à-dire la façon dont il est codé et proposé à Google, joue un rôle très important dans l’indexation de votre site web.

Ici, il faudra surveiller plusieurs indicateurs, comme les balises HTML, le ratio de code / nombre de mots par page, les pages 404, les erreurs de redirection, etc. Internet regorge d’outils en tout genre pour mesurer la performance structurelle de votre site. Chez Limpide, on utilise l’outil SEMrush qui propose cette fonctionnalité.

Et comme vous pouvez vous en doutez, Google propose également un outil de webmastering, Google Search Console, dans lequel vous pourrez observer la façon dont Google indexe votre site, où les erreurs qui l’en empêchent.

5. Travailler des mots-clés pertinents tapés par vos futurs clients

On dit souvent qu’il faut publier des articles de blog pour améliorer son positionnement et générer du trafic sur son site. C’est vrai, mais il ne faut pas publier pour « publier ».

Une des bonnes façons de procéder pour créer du contenu pertinent est de vous mettre à la place de votre futur client. Que va-t-il taper sur Google ? Quel est son besoin ? Faites cet exercice, et vous trouverez naturellement le mot-clé principal qui devra être le fil rouge de votre future page.

Petite astuce supplémentaire : n’hésitez pas à passer un peu de temps à analyser les premiers résultats de recherche de la requête imaginée. Vous allez être mis en concurrence avec ces résultats, votre contenu devra donc être de meilleure qualité ! D’ailleurs, on vous explique comment optimiser un article de blog pour Google dans cet article.

N’hésitez pas à passer un peu de temps à analyser les premiers résultats de recherche de la requête imaginée. Vous allez être mis en concurrence avec ces résultats, votre contenu devra donc être de meilleure qualité !

6. Enchérir sur des mots-clés pour apparaître en haut de page instantanément

La limite de l’astuce précédente, c’est qu’il faudra 3 mois en moyenne pour vous positionner naturellement sur des mots-clés. Pour remédier à cette latence, vous pouvez utiliser Google Ads (anciennement Google Adwords) pour enchérir sur des mots-clés bien sentis, et ne dépenser qu’à partir du moment où votre annonce a été cliquée. Ici, on vous recommande de ne pas vous positionner sur des mots-clés trop génériques, car ils seront souvent très concurrentiels, et donc chers. À l’inverse, positionnez-vous sur des mots-clés composés et précis (ce qu’on appelle longue traîne). Certes, il vous en faudra plusieurs dizaines pour générer du trafic significatif sur votre site web, mais votre travail portera ses fruits. Vos mots-clés choisis seront adaptés à votre cible, et peu concurrentiels.

7. Capitaliser sur votre notoriété via des campagnes de protection de marque

Utilisez aussi Google Ads pour enchérir sur votre nom d’entreprise. Là, vous vous posez sûrement cette question : « Pourquoi payer pour un visiteur qui connaît déjà mon site web ? ». Voici 3 bonnes raisons :

  • Si vous hésitez à enchérir sur votre marque, votre concurrent, lui, n’hésitera pas une seconde. Et lorsqu’un futur client cherchera à accéder à votre site depuis Google, il sera alors tenté de cliquer sur l’annonce de votre concurrent.
  • Vous occuperez l’espace au-dessus de la ligne de flottaison, c’est-à-dire sur la partie visible de l’écran sans scroller. Vous augmentez ainsi la présence et la crédibilité de votre marque
  • Grâce à vos annonces de marque performante (espérez un taux de clics entre 30 et 50 %, vs des annonces d’acquisition dont le taux de clics varie entre 5 et 10 %) , vous améliorerez la légitimité de votre compte Google Ads, et par incidence, vous paierez moins cher vos autres types de campagne.

8. Développer vos partenariats digitaux

Identifiez, contactez et échangez avec vos partenaires peut également être source de trafic sur votre site web. Au-delà du bienfait pour votre site (principe de netlinking en SEO), vous pourrez faire connaître votre site web en étant visible sur d’autres sites, être identifié et reconnu sur un domaine, et recueillir quelques visiteurs intéressés.

9. Investissez les réseaux sociaux pertinents pour votre cible

Facebook, LinkedIn, Instagram, Tik Tok… Les réseaux sociaux sont légion aujourd’hui, et vous permettront de capter une nouvelle audience, en plus de développer votre notoriété. Mais attention à choisir la bonne plateforme ! Réfléchissez à ce que consomme votre cible : va-t-elle consulter des articles de qualité sur LinkedIn pendant ses trajets quotidiens, ou bien passe-t-elle ses soirées télé à scroller sur Instagram du coin de l’œil ?

10. L’A/B testing, le meilleur levier d’acquisition

Et oui, la meilleure façon de générer du trafic sur son site web est de tester, tester, et (encore) tester les différents canaux et leurs supports d’application. Vos dernières publications Instagram n’ont pas généré un taux de clics suffisant ? Changez votre visuel, essayez les nouveaux formats publicitaires où passer même sur TikTok ! L’optimisation créera la performance.

comment générer du trafic sur son site compteur

11. Suivre la performance de vos leviers

Quand vous passez votre permis de conduire, une des premières choses que l’on vous apprend, c’est de comprendre et de regarder régulièrement votre tableau de bord… Compteur de vitesse pour mesurer l’allure, jauge d’essence pour anticiper le réservoir vide, voyants lumineux qui indiquent un problème ou une panne.

Pour suivre le trafic de votre site web, il est nécessaire de faire la même chose, et de surveiller régulièrement vos KPIs (Key Performance Indicators, ou indicateurs clés de performance en français). Google Analytics prévoit des dashboards qui vous donneront des informations sur le nombre de visiteurs, le temps passé sur votre site, le taux de rebond, et bien d’autres indicateurs encore. Nous vous recommandons de paramétrer des conversions clés dans Google Analytics, et ce le plus tôt possible. Benjamin nous expliquait plus tôt cette année comment apprivoiser la conversion.

Pour ce qui est des quelques KPIs cités plus haut, on vous explique dans cet article comment lire la data de votre site web et créer des interfaces de datavisualisation personnalisées.

12. Suivre les nouveaux espaces publicitaires digitaux

Les meilleurs leviers webmarketing sont souvent les nouveaux. Pas parce que certains marketeux ont enfin élaboré le support parfait, mais parce que ce qui est nouveau suscite toujours un intérêt particulier du public. Qui n’a pas testé une nouvelle fonctionnalité Instagram, ou a été surpris par un nouveau format publicitaire sur son site d’informations préféré ? Maintenir une veille régulière sur les nouveaux supports peut être le point de départ d’un bond de trafic sur votre site web : vous identifiez un nouveau levier, vous investissez une petite partie de votre budget marketing, faites de l’A/B testing, et paf, du trafic !

Ces 12 techniques vous permettront de générer des visites de qualités sur votre site web, d’améliorer votre légitimité sur les moteurs de recherche, mais également de développer votre notoriété auprès de votre cible.

Derniers conseils : passez rapidement à la pratique en testant, par exemple, un nouveau support par semaine. Planifiez, testez, puis analysez vos résultats. Optimisez vos campagnes en fonction de vos résultats, et… Planifiez, testez et analysez encore une fois ! Il n’y a pas de recette magique en webmarketing.

Si vous voulez booster et faire connaître votre site web, n’hésitez pas à nous contacter !