Envie de débuter sur Google Analytics sans prise de tête ? Vous voici à bon port. Limpide vous a concocté un article qui va vous aider à prendre vos marques. Ce vocabulaire Google Analytics a donc pour objectif de vous mettre à l’aise pour vos futurs projets et de gagner du temps, mais aussi de l’argent. Prêt pour le grand départ ?

 

Comment se définit mon audience?

L’audience est le poumon de votre site web, il se définit par l’ensemble des utilisateurs qui ont visité votre site web.

Qu’est-ce qu’un utilisateur?

Il s’agit d’une personne qui va réaliser au moins une session sur votre site internet. Un nouvel utilisateur est un internaute qui vient visiter votre site web pour la première fois.

C’est quoi une session ?

Une session, ou visite, représente le temps que passe un utilisateur sur votre site internet tout en restant actif. Google Analytics permet de savoir la durée moyenne des sessions de vos utilisateurs, indicateur ayant pour objectif de vous informer sur la rétention votre site. La durée limite d’une session est de 30 minutes.

Vous voulez en savoir plus ?

Si vous voulez connaître les indicateurs de performance à surveiller via Analytics, ainsi qu’une méthodologie qui va vous permettre de prendre en main cet outil indispensable à la surveillance de vos performances, cliquez ici.

Le nombre de sessions moyen par utilisateur se calcule en faisant la différence entre le nombre de sessions totale et le nombre d’utilisateurs. Google Analytics permet aussi de savoir combien de pages en moyenne un utilisateur va visualiser par session, résultat de la différence entre le nombre total de pages vues et le nombre total de sessions réalisées.

Et maintenant ?

Maintenant, il s’agit de voir d’où provient cette audience, son origine et de comprendre le vocabulaire Google Analytics de l’acquisition trafic, afin de prendre les bonnes décisions face à l’adversité et de débuter sur Google Analytics avec panache.

 

Débuter sur Google Analytics, d’où provient mon audience ?

Une vue d’ensemble des origines

Vous voulez savoir d’où provient votre trafic ? Google Analytics permet d’avoir une vue d’ensemble sur l’origine de votre trafic qui se présente sous forme de sources de trafics et sous forme de supports.

Qu’est ce qu’un support ?

 

bien débuter sur Google Analytics : vue d'ensemble des supports

Pour bien débuter sur Google Analytics, analysez le rapport sur les supports

 

Les formes de supports sont des sous-catégories des sources de trafic. La source de trafic peut aussi bien être un moteur de recherche qu’un domaine ou bien même un accès direct réalisé par l’utilisateur via sa barre d’adresse ou de ses favoris.

Quant au support ou canal de distribution, il s’agit du type d’accès de l’utilisateur au site internet, sur un moteur de recherche, cela peut tout aussi bien être organique (utilisateurs provenant d’un moteur de recherche) en cliquant sur un lien référencé SEO que payant via une annonce search ou une bannière display (publicité d’affichage) sur un site internet. Les liens sur des sites référents présentent de même un canal de distribution qui est le referral (utilisateurs provenant d’autres sites internet en ayant un cliqué sur un lien externe) et permettent à votre site de bénéficier d’un bon maillage interne.

Un site référent se définit comme un site ayant permis à plusieurs visiteurs de se retrouver sur votre site internet, via l’utilisation de backlinks. Les backlinks se définissent comme des liens externes qui vont transporter l’audience d’un site à un autre lorsqu’elle clique sur l’un de ces liens.

Les réseaux sociaux

Le social est aussi un canal de distribution, il s’agit de l’ensemble des utilisateurs provenant de vos médias et réseaux sociaux. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble sur le nombre de personnes qui proviennent de votre compte Facebook, de votre compte Instagram, Twitter et de vos autres réseaux. Il est très important de juger de la performance de vos réseaux sociaux afin de pouvoir établir une stratégie de community management et ainsi générer plus de trafic, le plus qualifié possible. Un trafic qualifié, ce sont des utilisateurs qui arrivent sur votre site avec un réel intérêt pour vos produits et services. Débuter sur Google Analytics passe avant tout par la compréhension de ses réseaux sociaux et de leurs performances.

Un outil complémentaire pour bien débuter sur Google Analytics : Google Search Console

Dans la section Acquisition, vous pouvez remarquer qu’il y a un onglet Search Console. Google Search Console est un autre outil de Google qui, en complément de Google Analytics, vous aide à analyser votre trafic, vous permet de mettre en place une stratégie SEO aux petits oignons, afin de référencer naturellement votre site de façon efficace. Vous voulez écrire un article au top du référencement naturel? Cliquez ici.

Vous pouvez le lier avec Google Analytics afin d’accéder à des données pertinentes et en ressortir le meilleur des deux. Vous aurez une vision complète sur les requêtes effectués par les utilisateurs pour accéder au site.

Vers une meilleure compréhension de ses utilisateurs

Il est fondamental de connaître son audience et de savoir d’où elle provient, mais le plus important est de la comprendre. Restez alertes, car cette section du vocabulaire lorsqu’il s’agit de débuter sur Google Analytics se révèle primordiale à comprendre pour élaborer une stratégie marketing personnalisée et pertinente en rapport avec les besoins de vos utilisateurs.

 

Comment se comporte mon audience ?

 

Débuter sur Google Analytics avec une vue d'ensemble de vos utilisateurs

Débuter sur Google Analytics avec une vue d’ensemble de vos utilisateurs

 

Sur Google Analytics, dans la section Comportement, vous pouvez d’abord apercevoir le nombre total de pages vues et le nombre total de vues uniques. Une vue unique définit un utilisateur qui viendra observer une page de votre site internet au moins une fois tandis que le total de pages vues va aussi comptabiliser des internautes qui vont revenir de façon répétée sur vos pages.

Combien de temps restent vos utilisateurs sur votre site ?

Dans la section Comportement, de même apparaît le temps moyen passé par vos utilisateurs sur chacune de vos pages. Cela se différencie du temps moyen d’une session utilisateur par la précision des données, le fait est de pouvoir savoir quelle page a généré le plus d’intérêt parmi vos visiteurs et donc d’agir en conséquence. Vous pouvez aussi apercevoir le taux de rebond global de votre site ainsi que le taux de rebond par page. Le taux de rebond est un pourcentage représentant le nombre de sessions durant lesquelles un de vos utilisateurs n’a réalisé aucune interaction avec votre contenu et a directement quitté la première page.

Le système d’entonnoir, chemin de route de vos utilisateurs.

Allez dans l’onglet “flux de comportement”, vous pourrez apercevoir un système d’entonnoir qui représente le parcours utilisateur (ou chemin de l’utilisateur) en détail. Cet onglet s’avère très pertinent dans une approche de compréhension du comportement de vos utilisateurs. Nous pouvons alors observer sur quelles pages les utilisateurs se rendent, comment ils se sont rendus sur ces pages via un système d’interaction progressif (les interactions provoquent de nouveaux segments d’analyse). Google Analytics vous renseigne quant au nombre d’utilisateurs qui ont abandonné votre site sur telle ou telle page avec le nombre de sessions et d’abandons apparents dans chaque interaction, jusqu’à la fin du parcours utilisateur. Débuter sur Google Analytics passe avant tout par la compréhension de votre parcours utilisateur.

Un site responsive, indispensable pour atteindre les sommets de Google

Apparaît ensuite l’onglet “vitesse du site” qui va vous permettre d’avoir une vue d’ensemble sur les temps moyen de chargement de vos pages, et ce par rapport au navigateur utilisé par vos utilisateurs ou bien même par rapport au pays auquel ils appartiennent. En allant dans la section “suggestions relatives à la vitesse” de vos pages qui se situe dans ce même onglet, vous pouvez donc obtenir des conseils personnalisés de la part de Google grâce à l’outil “PageSpeed Insights”. Un résultat PageSpeed est alors apparent, il se définit par la capacité d’amélioration du temps de chargement de vos pages, plus le score étant élevé, plus la marge d’amélioration se révèle faible et donc limitée. Google Analytics vous pousse donc à améliorer le temps de chargement de vos pages, car un long temps de chargement est susceptible de générer un fort taux de rebond, les utilisateurs n’ayant que très peu de temps à vous accorder.

Quelles informations mon audience recherche-t-elle sur mon site ?

Dans la section “Site Search”, vous allez pouvoir observer si vos utilisateurs effectuent des recherches sur votre site internet, et avec quels termes de recherche. Les termes de recherche sont les mots clés que vont taper vos utilisateurs dans votre barre de recherche avant de rechercher ce qu’ils désirent. Cela vous permet de mieux connaître votre audience et ainsi d’adapter votre contenu en conséquence. Dans la même section se trouve le pourcentage de sorties après recherches, il s’agit de la part des utilisateurs qui ont quitté votre site après avoir effectué une recherche. Apparaît aussi le temps moyen de vos utilisateurs après une recherche et l’étendue moyenne de leurs recherche, le premier étant le temps que va passer vos utilisateurs en moyenne sur votre site web après avoir obtenu des résultats, le deuxième étant le nombre de pages vues en moyenne après résultats.

Débuter sur Google Analytics, les événements dans tout ça?

Enfin, se trouve l’onglet événements, qui va vous permettre d’avoir une vue d’ensemble sur ceux-ci. Un événement se définit par l’interaction que vont avoir vos utilisateurs en fonction des objectifs que vous avez mis en place sur votre site. Afin que Google Analytics collecte les données relatives à vos événements, il faut avant toute chose modifier le code source de vos balises. Un code de balise est un ensemble de caractères qui déclenche automatiquement l’événement définit, et ce sans marge d’erreur. Vous pouvez donc apercevoir le nombre total d’événements qui ont eu lieu sur votre site ainsi que le nombre de ceux uniques, qui se sont déclenchés au moins une fois dans une session maximum. Vous pouvez savoir combien de sessions avec événements ont eu lieu, dans le cas contraire, ce seront de simples sessions. Combien de sessions avec événements ? Analytics vous renseigne du nombre moyen d’événements qui ont eu lieu lorsqu’une des sessions de vos utilisateurs en a présenté au moins un.

Plusieurs types d’évènements

Google Analytics possède trois principaux types d’événements, la catégorie qui se définit par le nom que vous allez accorder à un groupe d’événements, comme par exemple “intérêt pour nos articles ”, l’action définissant le geste qui va le déclencher comme par exemple “clics” et enfin le libellé qui donnera une précision supplémentaire sur celui-ci comme par exemple le nom de l’article en question qui a été cliqué : “comment analyser votre audience”.

 

Débuter sur Google Analytics, comment convertir mon audience à mon activité ?

L’onglet “Conversions” présente une vue d’ensemble de vos objectifs. Un objectif se différencie d’un événement par sa spécificité. Lorsque vous définirez un objectif, celui-ci sera considéré comme une conversion lorsqu’il est réalisé par l’un de vos utilisateurs. Un objectif peut donc se définir comme un objectif “événement” ou bien un événement spécifique. Sur Google Analytics vous pouvez donc apercevoir les réalisations de chacun de vos objectifs, une réalisation étant une conversion qui a été enregistrée lorsque l’un de vos utilisateurs a réalisé l’un de vos événements avec pour but de convertir, le tout dans les conditions que vous aurez défini.

Un ratio à ne pas négliger

Google Analytics vous renseigne aussi sur votre taux de conversion par objectif. Ce taux de conversion se définit par la moyenne de la différence entre le nombre de conversions et le nombre total d’interactions qui auront lieu par rapport à l’ensemble des objectifs. Par exemple, si l’objectif est l’achat d’un produit sur une plateforme de e-commerce, une interaction sera de cliquer sur la fiche produit ou bien sur le bouton acheter, tandis qu’une conversion sera l’achat réel du produit.

Se rajoute la valeur de l’objectif qui correspond à la valeur monétaire totale des conversions réalisées en rapport avec l’ensemble des objectifs. Par exemple, si deux objectifs ayant respectivement une valeur de 50€ et 20€ sont réalisés une seule fois, cela reviendra à une valeur d’objectif de 70€.

Mais il arrive que vos utilisateurs abandonnent le processus de conversion, le taux d’abandon global, contrairement au taux de conversion vous permet de savoir quelle part de vos utilisateurs va lâcher prise avant l’achèvement de vos objectifs.

Un objectif n’est pas forcément bête !

Un objectif intelligent peut aussi être mis en place via Google Analytics, il s’agit d’un objectif qui va comptabiliser les meilleures sessions (celles ayant le plus de chance d’aboutir à des conversions) comme des conversions.

Un système d’entonnoir 100% objectifs

 

Débuter sur Google Analytics, le parcours utilisateur

Débuter sur Google Analytics, le parcours utilisateur

 

Tout comme le système d’entonnoir dont nous avons parlé plus haut, Google Analytics vous aide à comprendre par où sont passés vos utilisateurs avant d’être convertis, le chemin qu’ils ont réalisé avant d’être sacrés “conversions” est important à analyser afin de pouvoir adapter votre stratégie d’objectifs à leur comportement. Cet entonnoir se dénomme l’entonnoir de conversion. Sans comportement utilisateur à définir, pas d’objectif. Sans objectif, pas de conversions.

Le système d’entonnoir multicanaux

Quels canaux sont responsables de vos conversions? Avec ce système d’entonnoir vous pourrez savoir d’où proviennent vos conversions avec un système de combinaison de canaux. Par exemple, vous pouvez combiner les liens commerciaux avec les sites référents, les liens commerciaux se définissent comme les annonces payantes que vous verrez apparaître dans les résultats de recherche en première position. Cela permet d’avoir une vision hybride du parcours de vos utilisateurs et d’explorer de nombreuses possibilités.

Un commerce électronique

Si vous voulez en savoir plus sur les performances de vos produits, du comportement de vos utilisateurs vis-à-vis de ceux-ci. Combien de vos utilisateurs vont abandonner leur panier ? Vont ils y ajouter vos produits ? Une vue d’ensemble made in Google Analytics vous permet de comprendre le comportement global de vos utilisateurs ainsi que les performances qui se dégagent de vos produits et systèmes d’achats.

 

Prêt à être diplômé ?

Google Analytics met gratuitement à votre disposition une plate forme d’enseignement en ligne de l’analytics : Analytics Academy. Avec elle, vous allez apprendre pas à pas les fondamentaux puis les fonctionnalités avancées de Google Analytics. Reconnu dans le milieu professionnel, les formations Google Analytics pour débutant et Google Analytics avancé sont de précieux sésames si vous souhaitez vous lancer dans une carrière de Traffic Manager, un des métiers les plus recherchés par les recruteurs.