Google Ads est un outil marketing qui n’est plus à présenter. Néanmoins, pour nos amis qui débarquent sur le web : Google Ads – anciennement Google Adwords – est un outil publicitaire du roi du référencement qui propose à des annonceurs, mis en concurrence via un système d’enchères, d’acheter des mots-clés

Le référencement payant ou SEA pour Search Engine Advertising, est complémentaire en tout point au SEO, Search Engine Optimisation ou référencement naturel.

Passé ces termes un peu techniques, on utilise la plupart du temps Google Ads Search pour créer des campagnes d’acquisition. Dans ce type de campagnes, on va enchérir sur des mots-clés qui peuvent être tapés par un utilisateur qui ne cible pas de marque en particulier. Par exemple, à l’agence, on va enchérir sur des termes comme “agence digitale paris”, ou encore “agence ux france”.

Et ce qu’on fait systématiquement pour nos clients comme pour nous, c’est aussi d’enchérir sur la marque directement: en l’espèce “Limpide”’ ou “agence Limpide”

Normalement vous vous dites là maintenant tout de suite : « mais pourquoi ? Pourquoi dépenser de l’argent pour un utilisateur qui tape le nom de mon site ? On est sûr qu’il va venir chez moi ! On ne va pas payer pour ça !”

Merci pour la transition. Voici 5 bonnes raisons de le faire. 

Acheter sa marque sur Google Adwords vous protège de vos concurrents

C’est le premier argument et probablement le plus important. Et oui, vos concurrents ont le droit, légalement, d’acheter votre marque sur Google. Le TGI de Paris a estimé lors d’un litige entre Interflora et Florajet le 5 mars 2015 qu’une publicité comparative faite à partir de mots clés Adwords n’est pas une contrefaçon.

Si les concurrents achètent votre nom de marque et pas vous, ils apparaissent en haut des résultats de recherche, au dessus de votre résultat de recherche naturel. Cela aura alors 2 effets : vous pousser un peu plus bas dans les résultats et donc par incidence, d’être moins cliqué. 

Le problème, c’est que vos visiteurs sont logiquement le cœur de cible de vos concurrents directs. Même s’ils ne vont pas tous convertir chez vos concurrents, ils peuvent comparer plus facilement les offres et services, et à terme, vous perdrez des clients ou prospects.

Si vous enchérissez sur votre nom, vous pourrez alors vous positionner devant eux. Google va vous privilégier, puisque normalement le nom de marque est présent dans votre nom de domaine (ou URL) et dans l’ensemble des textes de votre site. Aussi, votre taux de clic sera très fort, entre 25 et 45%, ce qui vous permettra de vous positionner plus haut et pour un CPC plus faible.

Acheter sa marque sur Google Adwords vous donne plus de visibilité 

Une page de résultat sur Google, ou SERP pour Search Engine Results Page, se découpe en 3 grandes parties :

  • En haut à gauche, les résultats payants limités à 3 positions
  • En bas à gauche, les résultats naturels
  • A droite en bandeau, les résultats de fiche Google My Business pour les recherches de marque localisée

Vous voyez sûrement où je veux en venir : acheter votre mot-clé peut vous permettre d’occuper les 3 espaces et ainsi de ne laisser aucune place à la concurrence. Pratique, non ? 

SERP resultat de recherche

Décomposition d’une page de résultat de recherche

Acheter sa marque sur Google Adwords favorise l’ensemble de vos campagnes 

Si vous avez suivi, en achetant votre marque, vous aurez un taux de clics très élevé, compris normalement entre 25 et 45%, et un coût par clic très faible de quelques centimes.

En faisant tourner ces campagnes, Google comprend que vous pouvez engager très fortement les utilisateurs et que vos annonces sont de très bonne qualité. Ainsi, Google va légitimer votre compte et booster vos autres campagnes d’acquisition. 

Résultats : un CPC moins élevé avec une position privilégiée, donc plus de clics, et plus de conversions.

Exemple de CTR moyen observé sur une campagne de protection de marque

Acheter sa marque sur Google Adwords permet de surveiller sa notoriété

L’impression, ça vous parle ? C’est un KPI souvent délaissé mais qui donne, lorsqu’il est bien interprété, beaucoup d’informations sur votre secteur.

A chaque fois que votre annonce est diffusée, donc vue, elle génère une impression. Surveiller votre nombre d’impressions de vos campagnes de protection de marque vous informe sur la notoriété de celle-ci (en partant du principe que votre distribution est constante). Vous avez alors une idée du nombre de personnes qui recherchent votre marque chaque mois, vous pouvez voir l’évolution d’un mois à l’autre et surtout l’impact de vos campagnes de communication média et hors média.

Ici, on voit bien l’évolution de la notoriété de la marque, avec un pic en juin et en septembre 2021 

Acheter sa marque sur Google Adwords conserve un trafic oublié

Derrière cette phrase pleine de poésie se cache une pratique assez utile. Lorsqu’une entreprise change de nom de marque, de produits, ou fusionne avec une autre entité, cette dernière “n’existe plus” sur Google au bout de quelques mois. Néanmoins, il y a toujours d’anciens clients qui continuent à employer l’ancien nom. L’idée est d’enchérir sur ces anciennes marques pour s’assurer de capter ce trafic d’anciens clients. Même s’ils représentent 10 recherches par mois, ce sont des visiteurs déjà engagés avec votre marque.

Par écho à la première bonne raison qui est de se protéger de vos concurrents, vous pouvez aussi mener des campagnes de conquête de marque qui consistent à enchérir les mots-clés de vos concurrents. Attention à ne jamais faire apparaître le mot-clé concurrent dans vos annonces. Vous positionnez alors des annonces génériques comme celle que vous utilisez pour vous protéger. Ici, ne vous attendez pas à doubler vos conversions; l’objectif est d’améliorer votre notoriété. Les utilisateurs captés sont déjà décidés à aller acheter chez votre concurrent. En revanche, ils peuvent commencer à s’informer et s’intéresser à votre business et c’est déjà un bon début.

Alors si vous n’êtes toujours pas convaincus, n’hésitez pas à m’expliquer pourquoi par mail, je me ferai un plaisir de vous répondre et de vous faire changer d’avis 😉